En l’absence d’une norme de mesure adaptée aux isolants minces réfléchissants, la société Aluthermo a depuis toujours collaboré avec le monde scientifique afin de déterminer les performances réelles de ses produits.

UNE APPROCHE PRAGMATIQUE

Contrairement à la mesure de la conductivité, inapplicable aux isolants minces réfléchissants, qui s’exprime par la valeur théorique R (résistance thermique), Aluthermo s.a. s’est attachée à déterminer la performance globale réelle de différents types d’isolants sur une base plus concrète : la mesure de la consommation d’énergie.

Le principe est très simple : il s’agit de comparer l’énergie nécessaire pour maintenir une température de référence (21°C) dans une construction isolée, alternativement avec un isolant Aluthermo® et avec un isolant “classique” de référence, l’ensemble sous conditions hivernales.

Mesures Eliosys

structure de toiture (1) isolée alternativement avec de l’Aluthermo Quattro (2), de l’Aluthermo Optima (3) et 200 mm de laine de verre à conductivité λ 0.040 W/m.K (4).

DES CHIFFRES OBJECTIFS ET DES RÉSULTATS CLAIRS

La structure a été placée dans une chambre climatique et a été soumise à des températures hivernales de -5°C, 0°C et +5°C tout en maintenant à l’intérieur de celle-ci une température constante de 21°C. Le relevé des consommations d’énergie mesurées donne :

graphique_performance_mesuree

En conclusion les isolants minces réfléchissants Aluthermo® présentent, en conditions réelles d’utilisation, des performances supérieures à un isolant classique plus épais.

 Téléchargez ici les études Eliosys* pour :

*ELIOSYS est un laboratoire indépendant spécialisé dans la reproduction des conditions climatiques et environnementales terrestres en laboratoire. Parmi les conditions que peut reproduire ELIOSYS, on retrouve: le soleil en atmosphère terrestre, les variations de températures de -70 à +160°C, la gestion de l’humidité de 15 à 95%, l’effet de la grêle, la charge de la neige et la pression du vent.