PERFORMANCE
MESURÉE

En l’absence d’une norme de mesure adaptée aux isolants minces réfléchissants,
la société Aluthermo® a depuis toujours collaboré avec le monde scientifique
afin de déterminer les performances réelles de ses produits.

Découvrez nos produits

UNE APPROCHE PRAGMATIQUE

Contrairement à la mesure de la conductivité, inapplicable aux isolants minces réfléchissants, qui s’exprime par la valeur théorique R (résistance thermique), Aluthermo® s.a. s’est attachée à déterminer la performance globale réelle de différents types d’isolants sur une base plus concrète : la mesure de la consommation d’énergie.

Le principe est très simple : il s’agit de comparer l’énergie nécessaire pour maintenir une température de référence (21°C) dans une construction isolée, alternativement avec un isolant Aluthermo® et avec un isolant « classique » de référence, l’ensemble sous conditions hivernales.

structure de toiture (1) isolée alternativement avec de l’Aluthermo Quattro (2), de l’Aluthermo Optima (3), de l’Aluthermo Densima (4) et 200 mm de laine de verre à conductivité λ 0.040 W/m.K (5).

DES CHIFFRES OBJECTIFS ET DES RÉSULTATS CLAIRS.

La structure a été placée dans une chambre climatique et a été soumise à des températures hivernales de -5°C, 0°C et +5°C tout en maintenant à l’intérieur de celle-ci une température constante de 21°C.

RELEVÉ DES CONSOMMATIONS D’ÉNERGIE MESURÉES.
Énergie consommée pour maintenir la température interne à 21°C :

  • 200mm de laine de verre à conductivité λ 0,040 W/m.K
  • Aluthermo Quattro
  • Aluthermo Densima
  • Aluthermo Optima
graph

En conclusion les isolants minces réfléchissants Aluthermo® présentent, en conditions réelles d’utilisation, des performances supérieures à un isolant classique plus épais.

Téléchargez les études Eliosys* pour :

ELIOSYS est un laboratoire indépendant spécialisé dans la reproduction des conditions climatiques et environnementales terrestres en laboratoire. Parmi les conditions que peut reproduire ELIOSYS, on retrouve: le soleil en atmosphère terrestre, les variations de températures de -70 à +160°C, la gestion de l’humidité de 15 à 95%, l’effet de la grêle, la charge de la neige et la pression du vent.

VOIR LE TÉMOIGNAGE